Jo Biden remet à l’Humanité son dû : sénatrice pour sénateur, Noir pour Blanc, rajoute un plus, la Femme

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ – Joseph Biden remet à l’Humanité son dû : sénatrice pour sénateur, Noir pour Blanc, rajoute un plus, la Femme comme colistière par Dan Albertini

Entre (), critiquer l’autre de «tête-de-turc» est aisé en Europe, mononc’…, fermons-les ().

Joe Biden remet les pendules à l’heure, il remet à l’Humanité son dû : sénatrice pour sénateur, disciple de Thémis mur à mur, Noir pour Blanc, colistière pour colistier, famille pour famille. Est-ce la formule gagnante pour ressouder les É. U. d’Amérique que Donald J Trump, une fois assermenté président élu, s’évertue à annihiler. L’Amérique des pères constructeurs. Americae adeo adamavit ut…(il se prit d’affection pour l’Amérique), Joe Biden rajoute un plus pour reconstruire l’Amérique à l’aune. Contrairement à Hillary en 2016, une femme colistière, soit le rêve perdu d’Hillary Rodham Clinton en 2008. Il faut reconstruire à l’aune. La question va être recentrée : est-ce la formule nécessaire, car la Chine a endommagé la République américaine en démontrant sa capacité de renaître de ses cendres dynastiques empiriques qui lui ont coûté tant de reculs, et de soumissions ?

Georges W Bush avait fixé le pendule avant de partir, avancer ; l’abbé du deal l’arrêta.

Pourquoi supporter Biden à 100% malgré son passé, il est le seul à faire réellement face à Donald puisque le Républicain a décidé de se marier à la lâcheté, de se reconvertir en raciste arriéré dû à la peur de perdre comme si l’Amérique allait…hors mis sénateur Mitt Romney, tandis que Xi en a profité pour tenter de nous asservir à son tour par Donald.

Qui est donc ce Chinois dominateur du monde à la faveur d’une dynastie de Xin Han Jin, Ming Zhou Liang, ou Qing Shu Chen qui a détruit les siens pour prétendre une civilisation mille ans plus tard. L’Amérique n’exista pas à cette époque pour en être la responsable !

Il faut ne pas avoir la mémoire courte ou la perdre comme capitaine George Taylor in la Planète des singes (découvrant que l’humain avait réellement fait ça tandis qu’il s’y crut en mission spatiale), le Chinois est encore plus raciste qu’il nous le propose de son pacte bouddhique millénaire loin de l’histoire du martyr chrétien connu par l’épaule judaïque occupée par le soldat romain de César. On tua aussi en Chine, de trahison en domination.

Biden en fait redécouvre que l’Amérique de Donald a carrément fait le ça dans la face de l’humanité avec la laideur du despote digne de l’hitlérisme nazi affamé, intelligence en déficit. Pire, il a entrainé le Brésil en suivant Kim dans sa folie, miky dans sa trivialité. Dr Phil exista aux US mais il a fallu faire ça pour comprendre que la folie a un coût. Nous de notre côté, nous demandons pardon pour New York 12H71 qui avait en fait réellement évincé une Hillary encore plus dangereuse et Dieu seul sait que Chappaqua rata le pari. Biden par Kamala Harris a l’opportunité de récupérer de là où il a laissé avec Barack le crétin, chose étonnante dans cette Amérique avec la garantie du lendemain. Si oui, le Monde supportera ici Jo Biden contre la plaie-Poutine que connaît la Russie soviétique cachée instigatrice de haine à domicile. Ce n’est pas gagné, mais Biden connaît la roue.

Kamala Haris projette plus d’espoir en tout ce que Hellen G White (adventiste) raciste n’aima pas en traitant le mariage mixte d’amalgame comme anathème devant Dieu. Ce que de la honte, l’organisation dans les nouvelles publications s’est évertuée à effacer de la mémoire. Jo Biden représente ainsi une garantie de la grande valeur en douane, et l’assurance pour l’Américain blanc qui a peur d’être isolé, l’Amérique que Pékin ignore. Il ne faut rien tenir pour acquis si l’on veut révoquer l’abbé, il faut l’évincer dans…l’art.

Pourquoi Biden-Kamala pour réparer ?

print