Bill Rendez-vous Notre Amérique

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Bill Rendez-vous Notre Amérique

Entre (), l’histoire est un perpétuel recommencement, c’est de Thucydide. Fermons-les ().

Je pars du principe de Gary J Byrne dans sa version racontée du West Wing, mais dans le sens inversé : Bill, rendez-vous notre Amérique. Allez lui vendre de la neige en hiver à cet abbé du deal logé à la Maison-Blanche. C’est la seule façon d’éviter un choc frontal aux Américains. N’avons-nous pas acheté votre histoire de cigare cubain, même le républicain l’a adoptée. Je le confirme, la raconte à tout novice générationnel. Il faut convaincre Donald, il doit abdiquer. C’est ce que vous aviez d’ailleurs été voir à son mariage d’avec Melania : comédie à moindre coût, le prix du bluff sans peine. Vous n’ignoriez pas alors… puisque vous étiez président élu à deux reprises, bien plus à l’issue de tentatives de résoudre le cas-Bin-Ladin avant les dégâts connus. Vous l’aviez si bien raconté à Chris Wallace chez Fox News, en 2006. Vous aviez su tenir Saddam bien informé des conséquences de ses inconséquences, vous aviez traversé deux mandats malgré…, bref, peu importe, ça a évolué. Il faut convaincre DT de partir, maintenant. De lui-même. Admettons que ça soit un rêve, déjà vécu en Haïti, qu’il en soit ainsi ! 

Il me revient parfois des bribes de la version de ce ‘singer’ évangéliste qui sait si bien chanter ‹‹amazing grace›› en vous racontant la même histoire, vieux cliché inutile puisque dit-il, nous sommes maintenant ‘UN’ dans le. Il explique en témoignage votre histoire d’un verset (bible) suggéré de l’époque Ken Starr. Ce que vous auriez souligné à votre Bureau en désespoir de cause, ça a pourtant marché. Vous êtes resté au fil de (2) mandats au point où l’Amérique dont je parle ici vous a souhaité un… de la constitution. Nous le savions quoique sympathique, mais plus que non raisonnable, pas possible. Si, on voulait rester différent : Nouveau Monde ! Vous aviez aussi répondu à la question à savoir : si vous partiez à la retraite ; que vous étiez trop jeune pour cela. La preuve, le cœur, ni le désespoir d’une défaite électorale n’a su vous évincer. Il serait raisonnable ici de le démontrer, que vous êtes encore trop jeune pour partir. Partir de l’histoire je précise. Revêtez-vous du vêtement de l’histoire, faites bien plus que ce que ce preacher-singer de ‘amazing grace’ raconte à votre crédit sur l’affaire de la mission adventiste en ex-URSS à l’époque de Boris Elstine. Gageons là, que Caracas s’adoucira.

Appelez Donald dites-lui de partir, certes que l’Amérique doit rester la garantie du lendemain, mais les études inhérentes même nécessaires dans la logique de l’économie du droit fut-ce t-il de tous les aspects de religiosité du droit, ce n’est pas un impératif pour que le droit aboutisse ainsi. Car, les défis à relever sont plus urgents tandis que les risques sont dommageables, révisez l’époque du Nord v/s le Sud. Ne retournons pas en arrière (1861 ni 1844).

Rappelez-vous comment et je le réitère, vous aviez su désarmer Chris Wallace inconséquent journaliste partisan alors contre le DNC. Je ne vous demande pas de violer la constitution, mais de convaincre l’abbé du deal, Donald J Trump en l’occurrence, la grenouille qui se croit aussi grosse qu’un bœuf. Il est évident qu’il n’a pas la stature de président américain qu’il prétendait ou aspirait. Mieux, ton-Sam est à risque avec lui, plus qu’une affaire de cinéma, de l’agent immobilier menteur qui vend le rêve sans maison. Cohen, ça vous dit quelque chose ? 

Je conclus ici par l’événement Arafat-Rabin 09/1993 à DC. L’immense photo siège encore au Palais des Nations de l’ONU à Genève, sur les murs souterrains quand on traverse les couloirs de l’ancien palais vers le nouvel building, à notre droite. Le monde entier la regarde encore comme dans un film sans fin. Le poids ? C’est un Israélien qui a assassiné son propre premier ministre, contre la paix, par la suite, là où vous aviez mis deux frères ennemis à table.

Donald J Trump a mis même sa fille Ivanka à risque dans les dossiers d’experts avérés tandis qu’il l’a écartée de sa nouvelle génération de la Trump organisation malgré un remodelage sans elle, à la suite de critiques avisées. Que dire du peuple américain connu d’El. Cassidy !

print