L’EMIGRE

Photograph of Linda taken in October of 2004.

Photograph of Linda taken in October of 2004.Comme l’oiseau migrateur n’ayant pour richesse Que l’?lan vital et la force de ses ailes Le migrant quitte son toit fuyant la d?tresse Le c?ur palpitant, moins confiant que l’hirondelle
D’o? qu’il vienne au del? de mers ou de d?serts Le chemin de l’exil est parsem? d’?cueils Rescap? de guerre ou enfant de la mis?re La terre promise est le pays qui l’accueille.
Il blondit ses cheveux, se peint les yeux d’azur Masque son accent et d?guise son allure Parle avec fiert? des anc?tres d’adoption Croyant fermement ? son assimilation.
A la nouvelle patrie il donne son c?ur Sa force, son travail et toute son ardeur Quand il croit sa nouvelle identit? forg?e On le pointe du doigt d?signant …l’?tranger.
D??u dans son amour et doublement meurtri Par deux fois orphelin d’une m?re patrie. Il sera d?sormais un arbre sans racines Dans un jardin de roses aux longues ?pines.
Linda Oct. 2004
Premier prix du concours litt?raire international en 2005 des Po?tes de la Cit?, dans la cat?gorie th?me impos?. « L’intol?rance ».

print