Global ID
La première édition globale de International Diplomat Magazine a terminé sa migration ultime, les publications ont été conservées. Cependant, nous finalisons encore les indexations au niveau des articles associés aux auteurs respectifs tout en développant les autres éditions indépendantes. Nous sommes installées dans la Constellation GDMA opérée par Système-dedieu.
Les Palestiniens ont gagné une importante victoire diplomatique avec leur adhésion surprise à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) le 31 octobre, par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre (dont les Etats-Unis). Le représentant palestinien Riyad Mansour explique les raisons pour lesquelles en cas d’échec au Conseil de sécurité, son pays aura encore toutes les chances d’obtenir un vote favorable à l’Assemblée générale pour un statut intermédiaire d’Etat non-membre, observateur aux Nations unies.
International Newspapers

Q : Les Nations Unies ont entamé des discussions sur la question palestinienne dés la première séance spéciale de l’Assemblée Générale, en avril de 1947. Pensez-vous que l’ONU a depuis, tenu compte des réalités du pays ? R : Il est vrai que les Nations Unies ont été impliquées sur la question palestinienne pratiquement depuis sa création. L’ONU continuera de s’impliquer, tant que la question de l’auto-détermination du peuple palestinien, l’indépendance de l’état et la question des réfugiés, ne seront pas réglés….

Lire la suite

Titre publié : Contributing Writers, Diplomatic Pouch, Français Commentaires fermés sur Les Palestiniens ont gagné une importante victoire diplomatique avec leur adhésion surprise à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) le 31 octobre, par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre (dont les Etats-Unis). Le représentant palestinien Riyad Mansour explique les raisons pour lesquelles en cas d’échec au Conseil de sécurité, son pays aura encore toutes les chances d’obtenir un vote favorable à l’Assemblée générale pour un statut intermédiaire d’Etat non-membre, observateur aux Nations unies.
Interview de Riyad Mansour, l’observateur permanent de la Palestine auprès de l’ONU
International Newspapers

L’ambassadeur Riyad Mansour est l’observateur permanent de la Palestine auprès de l’ONU depuis 2005. Il a une parfaite connaissance des Nations Unies puisqu’il avait servi en tant qu’Observateur permanent adjoint, de 1983 à 1994. Q : La prise de position de Barack Obama en faveur d’un État palestinien sur la base des frontières de 1967 a irrité Israël. Le premier ministre Benjamin Netanyahu, en visite officielle aux Etats Unis n’a pas mâché ses mots. Lors d’une conférence de presse à…

Lire la suite