NICOLAS SARKOZY FRANCE

DIPLOMATIE INTERNATIONALE ET SOCIETE
par Dan Albertini

Entre (). Je me rappelle avec un brin d’humour, l’expression du visage d’un ancien ministre de la justice haïtien, à Montréal. Théo nous disait exactement ceci : << moi j’avais déjà roulé ma bosse à 33 ans… >>. Il parlait de sa fortune. Mal acquise d’après la clameur publique, cela ne vient de moi. Ce patrimoine a d’ailleurs été sanctionné par les accusateurs à la chute de son patron. Il est aussi cousin de JMC, un autre devenu par miracle, magicien du pluralisme politique en pleine dictature. Il aurait roulé aussi sa bosse d’ancien ministre de Duvalier. Curieux, tous réfugiés au Canada depuis. Ce Canada d’accueil. Voilà la véritable vertu d’un Canada donneur de leçon avec un maire avéré drogué à Toronto, qui revient après une cure dite positive, mais avec un coach en sobriété. Pour l’empêcher de sombrer. Aux frais du citoyen. Lequel citoyen n’a plus le droit de contester sobrement. Car le consommateur de drogue illégale et de consommation illégale mène. Mène large. Au Canada en fait ; perdu la lucidité quand viendra un criminel d’ailleurs. S’il est riche avec beaucoup de dollars, bienvenue. Made in Canada, nous sommes comme les Français. Pourris ().

NSF deviendra la mode, mais de quoi ? Ne vous inquiétez pas, ce n’est la formule du chèque sans provision, quoique par analogie c’est déjà ça, NSF devient Nicolas Sarkozy de France. Un autre scandale dans la foulée du syndrome DSK. Différence, l’action se passe directement en France républicaine. Comme d’habitude, c’est le rejet : << on veut m’humilier >>. Même s’il accusait de son ère ministre de l’intérieur, << la racaille >>. Parlant de banlieusards. Quel beau refrain quand on a fait tomber Kadhafi. Par vice, commence-t-on à croire. Et d’un autre côté : << la présomption d’innocence >>. C’est le roi, il possède tous les pouvoirs. Sauf que, les révolutions drainent parfois la gangrène dans la cour aussi. NSF est désormais un scandale mondial. On imagine sans effort qu’une école de haut savoir du Droit, vendant les certificats aux riches Chinois en mal de doctorat, vouloir faire comme << Dodo la saumure >> dans l’affaire DSK, pour sa Maison Close, vouloir donc un Institut NSF. Même logique française, les Sar…. n’en voudront pas de cette insulte grave à la vertu.

Je ne veux trop m’évader du sujet, mais le lien est croisé. Non pas de source croisée comme aime à le dire H-O, et les dommages ne sont collatéraux à la manière de Georges W. Bush cette fois-ci. Il n’y aura pas de poudre aux yeux quand on a connu Chirac, << peine en sursis >>. Simulation de maladie de vieillesse en sus pour éviter la honte. La prison en fait. Cette fois-ci, la France s’en va directement en 6ième République avec François Hollande. Le tombeur de femmes a trouvé naturellement sa façon de gérer la France, sans compte personnelle à rendre sur sa politique. J’avoue une certaine sympathie quand j’ai appris la nature du tombeur de femmes qu’il est car nous souhaitons tous le devenir en puissance, à coups d’interprétation macho qui ne marchent nécessairement. Mais, François Hollande récolte par les dégâts du génie de Sarkozy. Oups, la France 6ième Rép. Est-elle du Conseil ?

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies – Avant de retourner vers Sarkozy, constatez de par vous-mêmes. Ban Ki moon fait l’objet d’une plainte pénale pour dégâts non collatéraux causés par la souche mortelle acquise des soldats onusiens en Haïti, en toute négligence criminelle, d’après les images démontrant la décharge des eaux souillées dans la nature. C’est donc ça le Conseil de Sécurité dont une France malade, qui dicte au monde comment changer de… . Je me rappelle du sang de mes ancêtres, du génie du Code noir tombant en 1804 par la création de l’Etat d’Haïti tandis que nous sommes au crédit de l’Amérique mercantile adepte de la formule segmentée française.

Paris la chute d’une étoile – Ce que je disais Sur La Route Du Cinéma dans Paris La Chute d’une Etoile ou les Diamants sont Eternels et, plus sympathiquement dans La Nouvelle Dictée Laferrière, sans vouloir amalgamer, mais je reprends une phrase de mon ami Roger Petit-Frère (Montréal) : << je dirais que tu as une vision prémonitoire >>. Je ne saurais nier malgré tout que Sur la Route du Cinéma me permet d’expliquer autrement ce qui ne se validerait dit en Diplomatie Internationale. Et, je prends plaisir à m’asseoir pour observer quand cela arrivera. Cela prenait du temps autrefois, mais l’observatoire m’a permis d’aiguiser la perception de l’avenir. Je ne le cache d’ailleurs. Paris a donc chuté une fois de plus avec NSF et, le grand magazine du même nom de Paris n’a une fois de plus, rien vu venir. Ceux qui croient au monde diplomatique n’ont rien vu venir non plus. Paris est à terre.

La paix politique pour le président est la chute pénale pour l’aspirant. Le Monde Diplomatique admettra que la Colombie des FARC a fait beaucoup mieux que ça.  Il est peut-être temps pour nous de renoncer à ce vieil héritage post colonialiste français et de revaloriser nos standards propres à nous en le récupérant, et de les rehausser conséquemment. Nous ne devons plus miser sur les NSF (chèque sans provision).

dan@danalbertini.com

print